Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 11:25

 

17 Septembre 2012

Droit de réponse.

Notre article du 15 Septembre

«  Le nouveau compteur Linky, quelques idées reçues »

A fait l’objet d’un commentaire qui se veut destructeur, mais dont le contenu renforce notre volonté de combattre les idées reçues.

Le commentateur fait un amalgame entre le système de communication à courants porteurs basse fréquence ( utilisés par Linky) et la norme GPRS, qui est une norme pour la téléphonie mobile qui n’a évidemment rien à voir avec le compteur Linky.

Ce genre d’amalgame, que nous attribuons à l’ignorance plutôt qu’à la malveillance, est de nature à fausser le jugement de lecteurs peu familiers de la technique des communications.

D’autre part le même commentateur déclare qu’il n’y a pas une ligne de vrai dans notre exposé, sans pour autant donner le moindre détail sur les éventuelles contre-vérités relevées.

Nous sommes toujours disposés à débattre de tous les sujets abordés et bien sûr à reconnaître nos erreurs, encore faut-il apporter des arguments sérieux.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martin 18/09/2012 19:22

Pour information, le GPRS est bien utilisé par le système Linky (par les concentrateurs), mais pas par les compteurs, qui communiquent en effet avec les concentrateurs par courant porteur
uniquement.

Marie-Pierre 18/09/2012 08:04

Rappel :
Le Linky utilise maintenant le nouveau protocole CPL-G3 qui permet sur la nouvelle modulation multiporteuse OFDM (Orthogonal Frequency-Division Multiplexing) des débits nettement supérieurs soit
300 kbit/s sur les câbles d’électricité.
Ces deux fréquences porteuses LF jusqu’à 490 kHz de modulation et de démodulation sont pulsées et rayonnantes en CEM artificiels sur tout le réseau final 50 Hz 220 V et 380 V de distribution Basse
Tension de quartier jusqu’au transformateur HT A/BT.
Après le transformateur de quartier le Linky utilise pour la transmission des données personnelles collectées de l’utilisateur au système central du gestionnaire des données, c'est-à-dire à la
société commerciale de distribution, des antennes relais de téléphonie Mobile de type GPRS (General Packet Radio System), appelé aussi 2,5G.
Les Hautes Fréquences artificielles micro-ondes porteuses utilisées sont exactement les mêmes que
celles de la Téléphonie Mobile bi-bandes 900 MHz et 1800 MHz.

Ensuite les flux des captures des données personnelles des utilisateurs sont supervisés, analysés et
traités de "manière informatique" par une agence centrale de supervision (aussi appelée "control room"), qui en retour peut agir à distance à sa convenance sur des points très précis (ex.
appareils, etc ... ) ou sur toute l’installation électrique de l’utilisateur, …
http://fr.wikipedia.org/wiki/Compteur_intelligent
Le système construit par ERDF repose sur la communication bi-directionnelle entre son parc de comptage et un unique système d'information via des concentrateurs installés dans les postes de
transformation HTA/BT. Les informations et les ordres circulent entre ces 3 points de la manière suivante :
• de Linky au concentrateur, par courant porteur en ligne (CPL) bas débit sur le réseau BT
• du concentrateur au système central par téléphonie mobile (GPRS).
Les flux sont supervisés par une unique agence centrale de supervision (aussi appelée "control room").
Linky Schéma liaison antennes relais téléphonie mobile GPRS : http://www.econologie.info/share/partager2/1276173160Hq7Qni.jpg