Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 18:17

5 Septembre 2013

Le grand débat national sur la transition énergétique est donc clos.

Dans l’indifférence générale à la fois du grand public ( était-il seulement informé de l’existence de cette consultation ?), et des médias dont l’unanimité dans la discrétion ( à la limite de l’indifférence) a été remarquable.

Certes, de nombreuses réunions publiques ont été organisées et chacun pouvait donner son avis sur un site ouvert à tous.

Le site en question a recueilli exactement 1 157 messages ce qui, dans un pays de 70 millions d’habitants, frise le zéro absolu surtout lorsque sont mis de côté les avis fantaisistes ou hors sujet.

Pour une fois que les pouvoirs publics offrent aux usagers la possibilité de s’exprimer ailleurs qu’au comptoir du bistrot on ne peut pas dire que c’est un franc succès.

Et pourtant que n’a-t-on entendu au sujet du référendum d’initiative populaire !

Peut-être nos compatriotes espèrent-ils davantage des grandes démonstrations de rues avec banderoles ou les « sit-in » dans les champs.

On aurait aimé pourtant voir le site saturé par un flot de protestations contre le maintien du nucléaire, où sont donc passés les contempteurs de l’électronucléaire ?

Toujours est-il qu’à la suite de cette grande opération qui se voulait de com une synthèse a été produite, qui contient en filigrane l’essentiel du futur programme de transition énergétique de ce gouvernement et servira de base à l’élaboration de la loi programme.

Nous en recommandons la lecture à tout citoyen puisqu’il paraît qu’un homme averti en vaut deux.

Que l’on se rassure, ce document n’est pas un brûlot, on y retrouve l’essentiel des choix déjà connus.

La confirmation de l’électronucléaire transparaît dans la formulation du programme de développement de la production électrique:

« …S’appuyer sur le patrimoine que constituent le réseau électrique et les installations de production d’électricité décarbonée ». ( page 30)

Qu’en termes galants ces choses-là sont dites…Si la formulation est alambiquée, les intentions sont claires, confirmées par le détail des actions à mettre en œuvre dans ce domaine.

L’accent est mis sur le développement de la biomasse, valorisation des déchets et filière bois.

Etrangement cette synthèse est très discrète sur l’éolien et le photovoltaïque, qui semblent réservés à des cas exotiques comme les territoires ultramarins.

Mais une hirondelle ne fait pas le printemps, et un rapport de synthèse n’est pas une loi programme.

Du grain à moudre pour l’hiver prochain…

Partager cet article

Repost 0

commentaires