Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 18:12

9 Novembre 2010

Le désormais célèbre consensus a donc décrété que les variations de l’activité solaire n’ont aucune influence sur les changements climatiques.

Les non croyants, curieux et sceptiques de nature, n’étant pas tenus de respecter ce dogme, se sont posé certaines questions et ont entrepris de fouiller dans les bases de données, heureusement encore librement accessibles. C’est un comportement qui est encore recommandé dans le cursus de formation des chercheurs, mais peut-être plus pour longtemps.

Ces bases de données sont une vraie caverne d’Ali Baba.

Par exemple, on peut récupérer les datas sur les variations de l’irradiance solaire de 1610 à 2000 sur le site suivant:

 

http://www1.ncdc.noaa.gov/pub/data/paleo/climate_forcing/solar_variability/lean2000_irradiance.txt

D’autre part les datas sur les variations de température moyenne du globe traînent partout.

En comparant les deux on trouve des choses curieuses. Le résultat est visible sur ce site:

 

http://www.pensee-unique.fr/index.html

 

 

 

solar-cycle-length-vs-temperature.jpg

C’est une corrélation au moins aussi belle qu’entre le taux de CO2 et la température.

Il ne « reste » plus qu’à trouver le ( ou les) phénomène(s) qui pourraient expliquer cette corrélation. Au moins ici on est sur que, si il y a une relation de cause à effet, c’est bien le Soleil qui sera la cause.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires