Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 16:02

 

 

3 Décembre 2010

L’explosion du marché des nanomatériaux a bénéficié d’un vide règlementaire et donc d’une absence à peu près totale de contrôle, en particulier du point de vue sanitaire.

La règlementation existante concernant la dissémination des particules et des poussières et les précautions imposées pour leur manipulation ne convient pas aux nanoparticules. En effet, les propriétés d’un matériau sont complètement différentes selon qu’il est à l’état macroscopique ou à l’état nanoscopique; il s’agit pratiquement d’un nouveau produit , avec des capacités réactives particulières spécialement en raison de la taille des éléments.

Il est donc nécessaire de développer une approche spécifique de ce type de produits, en insistant particulièrement sur les risques sanitaires liés à la pénétration dans l’organisme humain.

La Communauté Européenne a initié un projet ( NANOSAFE 1 ) avec pour mission de faire un état des lieux aussi complet que possible sur les nanomatériaux. Ce projet de deux ans ( 2003- 2004 ) s’est déroulé avec la participation de neuf partenaires européens dans tous les domaines concernés: La fabrication des NP, leur utilisation, la recherche en pneumologie et épidémiologie, la médecine du travail.

L’objectif étant de rassembler l’information sur les risques potentiels des nanomatériaux, évaluer les risques pour les travailleurs et les consommateurs, recommander des mesures de règlementation et des règles d’usage pour préserver la santé des individus.

Le résultat de ces travaux est exposé dans le rapport final de 2004 disponible ici:

 

 

http://www.nanosafe.org/home/liblocal/docs/Nanosafe1_final_report.pdf 

Dans ce rapport le consortium prend acte de l’insuffisance ces connaissances et souligne la nécessité de travaux supplémentaires pour la caractérisation des nanoparticules et l’évaluation des risques potentiels.

Le programme NANOSAFE 1 a été suivi de NANOSAFE 2, toujours soutenu par la Communauté Européenne dans le cadre du 6è Programme Cadre. Sept pays européens y ont participé sous le leadership du CEA, 24 partenaires . Programme démarré en 2005 pour 48 mois.

Il s’agissait essentiellement de mettre en œuvre les recommandations exprimées dans NANOSAFE 1, déclinés en quatre sous-projets:

- Techniques de détection et de caractérisation des nanoparticules.

- Risques sanitaires et toxicologiques.

- Systèmes de production et d’application sécurisés.

- Impact sur la société et l’environnement, aspects légaux.

De nombreux résultats sont disponibles, l’ensemble du projet peut être consulté ici:

 

 

http://www.nanosafe.org/scripts/home/publigen/content/templates/show.asp?L=EN&P=55&vTicker=alleza 

Nous nous proposons d’analyser ces résultats dans de prochains articles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires