Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 10:29

8 Septembre 2010

 

L’IAC recommande une réforme des structures Du GIEC.

 

 

7 Septembre 2010

Rappelons que l’IAC ( Inter Academy Council ), missionné par le Secrétariat Général de l’ONU, a été chargé par ce dernier d’effectuer un audit des méthodes et procédures de l’IPCC ( GIEC ) et d’émettre des recommandations s’il y a lieu.

Le rapport de L’IAC vient de sortir le 31 Août 2010 comme prévu, et nous analysons ci-dessous les principales remarques et recommandations qui devront être prises en compte pour la suite des activités de l’IPCC/GIEC.

La mission de l’IAC ne portait pas sur la valeur des travaux scientifiques ni sur les résultats fournis par les différentes équipes, mais uniquement sur les méthodes et procédures de gestion , la communication, la prise en compte des débats contradictoires, et l’interprétation finale à l’usage des décideurs de la planète.

Nous avons fait figurer , dans leur version originale, les paragraphes qui nous ont paru les plus représentatifs, accompagnés de notre propre traduction . Le lecteur est invité à se reporter au texte intégral disponible sur internet.

Extraits:

Recommendation:

The IPCC should establish an Executive Committee to act on its behalf between Plenary sessions. The membership of the Committee should include the IPCC Chair, the Working Group Co-chairs, the senior member of the Secretariat, and 3 independent members, including some from outside of the climate community. Members would be elected by the Plenary and serve until their successors are in place.

Tr. L’IPCC devra mettre en place un Comité Exécutif pour agir en son nom entre les sessions plénières. Ce comité sera composé du président de l’IPCC, des présidents des groupes de travail, du secrétaire principal, de trois membres indépendants dont certains n’appartenant pas à la communauté climatique. Les membres seront désignés en assemblée plénière et resteront actifs jusqu’à leur remplacement.

 

p6

climate science has become so central to important public debates that accountability and transparency must be considered as a growing obligation, and this alone would require revisiting IPCC’s processes and procedures.

Tr. La science climatique occupe aujourd’hui une place si importante dans les grands débats publics que la responsabilité et la transparence doivent être de plus en plus respectées, ce qui en soi suffirait à reconsidérer les méthodes et les procédures de L’IPCC.

The intersection of climate science and public policy is certain to remain a controversial arena for some time as so many competing interests are at stake, including the interests of future generations and the diverse interests of different nations, regions, and sectors of society around the world.

Tr. Les interférences entre la science climatique et la politique publique resteront longtemps un domaine de controverses , eu égard aux nombreux intérêts concurrentiels en jeu , comme ceux des générations futures, et des différentes nations, régions, et secteurs de la société de par le monde.

 

P10

 

Executive Committee should be relatively small with ideally no more than 12 members. Its membership would include selected IPCC leaders as well as individuals from academia, nongovernmental organizations, and/or the private sector who have relevant experience and who are not connected with the IPCC or even climate science. Their participation would improve the credibility and independence of the Executive Committee.

Tr. Le comité exécutif devra être relativement réduit et idéalement ne pas comporter plus de douze membres. Ses membres devront être des leaders choisis de l’IPCC aussi bien que des individualités issues d’organisations académiques non gouvernementales, et/ou du secteur privé ayant l’expérience nécessaire et n’ayant aucun lien avec l’IPCC ou même la science climatique. Leur participation sera de nature à améliorer la crédibilité et l’indépendance du comité exécutif.

 

 

p12

Recommendation:

The IPCC should encourage review editors to fully exercise their authority to ensure that reviewers’ comments are adequately considered by the authors and that genuine controversies are adequately reflected in the report.

Tr. Recommendation:

L’IPCC devra encourager le comité de relecture à exercer pleinement son autorité pour s’assurer que les commentaires des relecteurs sont normalement pris en compte et que les discussions contradictoires sont normalement reproduites dans le rapport.

Recommendation:

The IPCC should adopt a more targeted and effective process for responding to reviewer comments. In such a process, Review Editors would prepare a written summary of the most significant issues raised by reviewers shortly after review comments have been received. Authors would be required to provide detailed written responses to the most significant review issues identified by the Review Editors, abbreviated responses to all non-editorial comments, and no written responses to editorial comments.

Tr. Recommendation:

L’IPCC devra adopter une procédure plus ciblée et efficace pour répondre aux commentaires des relecteurs. Dans une telle procédure, le comité de relecture préparera un résumé écrit des sujets les plus significatifs soulevés par les relecteurs sitôt après réception de leurs commentaires . Les auteurs devront fournir des réponses détaillées écrites sur les problèmes les plus significatifs identifiés par les relecteurs, des réponses brèves aux commentaires non-éditoriaux, et aucune réponse écrite aux commentaires éditoriaux.

p16

Recommendation:

All Working Groups should use the qualitative level-of-understanding scale in their Summary for Policy Makers and Technical Summary, as suggested in IPCC’s uncertainty guidance for the Fourth Assessment Report. This scale may be supplemented by a quantitative probability scale, if appropriate.

Tr. Tous les groupes de travail devront utiliser l’échelle qualitative de niveau de compréhension dans leur résumé pour les décideurs politiques et dans le résumé technique, comme proposé dans le « guide pour la gestion de l’incertitude » de l’IPCC pour le quatrième rapport d’avancement. Cette échelle pourra être complétée par une échelle quantitative de probabilité, si nécessaire.

 

Recommendation:

Quantitative probabilities (as in the likelihood scale) should be used to describe the probability of well-defined outcomes only when there is sufficient evidence.

Authors should indicate the basis for assigning a probability to an outcome or event (e.g., based on measurement, expert judgment, and/or model runs).

Tr. Des probabilités chiffrées ( comme dans l’échelle de vraisemblance ) ne pourront être utilisées pour décrire la probabilité de résultats précis seulement si les preuves sont suffisantes.

Les auteurs devront préciser sur quelles bases sont déterminées les probabilités de tel évènement ou de telle valeur chiffrée.

p17

Recommendation:

The IPCC should complete and implement a communications strategy that emphasizes transparency, rapid and thoughtful responses, and relevance to stakeholders, and which includes guidelines about who can speak on behalf of IPCC and how to represent the organization appropriately.

Tr. L’IPCC devra définir et mettre en place une stratégie de communication mettant l’accent sur la transparence, sur des réponses rapides et approfondies consistantes pour les parties prenantes, incluant des directives précisant qui peut parler au nom de l’IPCC et comment représenter l’organisation de manière appropriée.

 

If adopted in their entirety, the measures recommended in this report would fundamentally reform IPCC’s management structure while enhancing its ability to conduct an autoritaire assessment.

However, no matter how well constructed IPCC’s assessment practices may be, the quality of the result depends on the quality of the leaders at all levels who guide the assessment process.

the traditional approach may not be the best model for future assessments.

 

Tr. Si les mesures recommandées dans ce rapport sont intégralement adoptées, les structures de management de l’IPCC seront fondamentalement réformées, et son aptitude à mener une évaluation de poids sera renforcée.

Cependant, quelle que soit la qualité des pratiques d’évaluation de l’IPCC, La qualité des résultats dépend de le la qualité des leaders à tous les niveaux, qui conduisent les procédures d’évaluation.

L’approche traditionnelle ne peut pas être le meilleur modèle à suivre pour les futures évaluations.

Fin des extraits.

Commentaires:

L’IAC a donc pointé les défauts de la gestion mise en place par l’IPCC et propose des mesures correctrices:

 

Création d’un comité exécutif incorporant des membres non liés à l’IPCC et issus d’organismes non gouvernementaux.

 

Mise en place d’une procédure de relecture transparente, publique, et contradictoire.

Mise en place d’une stratégie de communication claire et transparente , avec justification de toutes les décisions.

Mise en place d’une exigence de précision et de justification quant aux évaluation des probabilités d’évènements et/ou de mesures.

 

Ces mesures permettront de relever le degré de crédibilité de l’IPCC grâce à une plus grande transparence.

Le prochain rapport de l’IPCC doit sortir en 2012/2013 ( Fifth Assessment report ) . Compte tenu de l’ampleur de la polémique actuelle il serait souhaitable qu’une mise au point rapide soit publiée avant cette échéance , afin de calmer le jeu, si toutefois il n’est pas déjà trop tard…..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de doc zaius
  • : Suivi des problèmes environnementaux du moment. Analyses techniques . Comptes rendus avancements projets.
  • Contact

Recherche

Liens